Association

L’école de joutes de la marine a pour seul objectif l’initiation des enfants de 3 à 17 ans au joutes languedociennes en leur faisant acquérir la technique de ce sport dans le plus grand respect des traditions. Voici son histoire.

1976, alors que les sociétés de Palavas et Mèze ont déjà ouvert en leur sein une section jeunes école de joute, une idée prend forme dans la tête de Vincent STENTO président de la lance sportive sétoise; Créer à Sète une société de joutes qui aurait pour seul objectif la formation de jeunes jouteurs et pourquoi pas de futurs champions. Une école qui serait indépendante des sociétés traditionnelles et qui pourrait à terme leur fournir de nouvelles générations de jouteurs.

Cette société voit le jour le 3 février 1977, date à laquelle elle est enregistrée en préfecture. Vincent STENTO s’entoure de quelques grands noms du monde des joutes dont René CARUSO et Antoine LIGUORI pour mener à bien son projet. 1977 est aussi l’année pendant laquelle l’école de joutes investit dans une paire de petites barques à fonds plats équipées de tintaines pour faire évoluer les enfants de plus de 7 ans.

déclaration en préfrecture de l'association ejms

Récépissé de la déclaration en préfecture de l’association.

Vincent STENTO est alors le premier président de l’école de joutes de la marine le restera jusqu’en 1992.

En 1992, la succession est assurée par René CARUSO qui restera à ce poste jusqu’en 2001. Durant ses mandats, il verra des jouteurs formés par cette école devenir de grands champions qui remporteront des titres prestigieux tels que le championnat de France et le championnat de ligue. Mais la plus grande joie pour lui sera la victoire d’Olivier SOULA au grand prix de la saint Louis 1998.
Sous la présidence de René CARUSO l’école de joutes de la marine fera fabriquer des barques identiques à celles que les société d’adultes possèdent, ce qui permettra à ses petits jouteurs de s’entrainer sur le même matériel que celui qu’ils retrouveront plus tard.

Francis LE BAIL devient le nouveau président en février 2001, il aura pour priorité le rajeunissement de l’image de la société et modifiera l’écusson qui est l’emblème de celle-ci.

Premier écusson de l'EJMS.

Premier écusson de l’EJMS.

Nouvel écusson de l'ejms.

Nouvel écusson de l’EJMS.

Durant ses mandats, il verra resplendir des jouteurs issus de l’école de joutes, tels que Sébastien ABELLAN qui remportera lui aussi le grand prix de la saint Louis.
Il sera l’homme du rapprochement de la société avec la coordination sétoise.
En 2006, à l’occasion du trentième anniversaire de la société, il fera mettre en place au cimetière marin un mémorial en souvenir des amis de l’école de joutes disparus.

La plaque commémorative.

Le 28 janvier 2007, lors de l’assemblée générale pour le renouvellement du bureau, les dirigeants de l’école de joutes de la marine ont renouvelé leur confiance à Francis LE BAIL qui a été réélu à l’unanimité.

Le 11 octobre 2009, lors de l’assemblée générale, Francis LE BAIL a été réélu à l’unanimité comme président de l’école de joutes, pour une durée de trois ans.

Le 24 février 2013, lors de l’assemblée générale, Francis LE BAIL a été réélu à l’unanimité comme président de l’école de joutes, pour une durée de quatre ans.

Le 29 janvier 2017, lors de l’assemblée générale, Francis LE BAIL a été réélu à l’unanimité comme président de l’école de joutes, pour une durée de quatre ans.

Lors de cette même assemblée générale, un nouveau bureau et un nouveau conseil d’administration ont été composés par le président puis adoptés à l’unanimité.

Ce nouveau mandat témoigne de la confiance des dirigeants envers leur président, un président tourné vers l’avenir.